Le projet

Désirée, c'est d'abord l'envie de comprendre la filière horticole française, et de rapprocher les producteurs des fleuristes. 
Aujourd'hui, ce sont seulement 15% des fleurs vendues en France qui viennent de nos régions. Pour la grande majorité, elles proviennent des Pays-Bas mais aussi d'Ethiopie, du Kenya, d'Equateur ou de Colombie. Chez Désirée, nous avons décidé de travailler à 100% avec des producteurs tracés et visités, en France ou à proximité immédiate, en contrôlant le respect de normes environnementales et sociales recensées dans notre cahier des charges. 
Les producteurs horticoles français sont en danger : nous en avions 4000 dans les années 80, il en reste 350 aujourd'hui. Pour préserver ces savoir-faire, il est urgent de s'engager dans le soutien des producteurs et le respect de la saisonnalité des fleurs. 
 
Visite du producteur Mathieu Abeille dans le Var - Photo Virginie Garnier
Désirée, c'est aussi un projet engagé pour des relations plus justes et plus transparentes avec les producteurs, pour une logistique plus logique, pour le bien-être de ses salariés et pour une consommation plus douce et raisonnable. 
Désirée a reçu en décembre 2019 l’agrément « Entreprise solidaire d’utilité sociale » (ESUS), et s'engage à partager ses bonnes pratiques et listes de partenaires pour redynamiser ensemble la filière horticole française. 
Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)

OPTIMISER VOTRE NAVIGATION

Notre site est optimisé pour Google Chrome et Firefox, l'utilisation d'Internet Explorer ou d'une ancienne version de votre navigateur ne vous permettra pas de sélectionner un créneau de livraison ! 

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique