Encyclopédie - Le Mimosa

saison : hiver (janvier-février, débute parfois dès décembre en fonction des années et de plus en plus tôt à cause du réchauffement climatique)

nom latin : Acacia dealbata

famille : Fabacées

type : arbuste à feuillage persistant

floraison : fin décembre à fin février

couleurs : jaune

tenue en vase : 3 jours frais, puis 2 semaines séché

 

ORIGINE BOTANIQUE, HISTOIRE & GÉOGRAPHIE

Le mimosa est originaire d’Australie, d’où des branches fleuries furent rapportées à bord du navire de Sir Thomas Cook par les botanistes Joseph Banks et Daniel Solander en 1771. Il faut attendre 1803 pour que les premiers pieds vivants soient rapportés en France par l’expédition du  navigateur Nicolas Baudin, qui meurt sur le chemin du retour. Les pieds sont acclimatés par Joséphine de Beauharnais au château de Malmaison, dans une orangerie chauffée construite spécialement pour ses collections de plantes exotiques. Le mimosa est ensuite introduit dans le Sud de la France, où il est cultivé pour ses fleurs coupées, au même titre que la violette ou la rose.

 

CONSEILS DE CULTURE

Il existe plusieurs variétés de mimosa :

Acacia dealbata que l’on retrouve le plus souvent dans les bouquets, qui craint le gel et peut se révéler envahissant (propagation souterraine par drageons).

Acacia retinodes, ou mimosa des quatre saisons, intéressant car il fleurit toute l’année et est nettement moins invasif. Ses feuilles sont plus grandes, douces et plates.

Plantez votre mimosa au printemps après la floraison, dans un sol légèrement acide (le mimosa déteste le sol et l’eau calcaires). Si vous souhaitez le cultiver en pot, choisissez un endroit abrité mais ensoleillé, et un pot d’au moins 40 cm de diamètre.

 

EN BOUQUET

Même si le mimosa est merveilleux en botte, il ne faut pas avoir peur de le mélanger à d’autres fleurs : une ou deux belles branches dans un bouquet mélangé donnent de la structure et de la texture. L’alliance du jaune citron du mimosa et des tons pêche ou saumon (germinis, œillets de Nice, giroflées) fonctionne particulièrement bien.

 

EN VASE

Comme celles du genêt, les tiges du mimosa sont des tiges ligneuses. Là-aussi, il faut les fendre et les écraser au marteau, puis les plonger dans un grand volume d’eau. Vous veillerez à ce qu’aucune feuille ne trempe dans l’eau, au risque de laisser des bactéries se multiplier. Vous pouvez renouveler l’écrasement au marteau chaque jour, tant que les glomérules jaunes sont encore doux et pelucheux.

Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)

OPTIMISER VOTRE NAVIGATION

Notre site est optimisé pour Google Chrome et Firefox, l'utilisation d'Internet Explorer ou d'une ancienne version de votre navigateur ne vous permettra pas de sélectionner un créneau de livraison ! 

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique