Comment choisir son sapin de Noël ?

Choisir son sapin n'est pas chose facile. Quelle est son origine, quels sont les enjeux autour de sa culture ? Et surtout, quand l'acheter pour qu'il soit encore beau pour la fin d'année ? Pour les fêtes, Désirée vous propose un guide du sapin qui ne manque pas de piquant !

D'où viennent les sapins de Noël ? 

La tradition du sapin de Noël nous vient d'une très vieille coutume païenne : danser autour d'un arbre au solstice d'hiver (le 21 décembre) pour célébrer les jours qui rallongent, aussi bien chez les Celtes qu'en Europe du Nord plus de 2000 ans avant notre ère. Au XIIème siècle, la tradition apparaît en Alsace mais l'arbre de Noël ne se généralise dans les foyers que dans les années 1920. 

Les sapins de Noël ne sont pas coupés dans la nature par un bûcheron-promeneur : ils sont cultivés exprès pour décorer nos foyers pour les fêtes. En Europe, le principal pays producteur de sapins de Noël est le Danemark, suivi par la Belgique et la France. En France, c'est principalement dans le Morvan que sont cultivés les sapins de Noël. Un sapin pousse entre 9 et 14 ans suivant les arbres avant d'être coupé. Cette production, quand elle est menée de façon intensive, pose quelques problèmes : d'abord, les sapins peuvent être gourmands en pesticides et en engrais pour accélérer leur pousse. Ensuite, les sapins ont de petites racines filandreuses et ne contribuent pas à stabiliser les sols sur lesquels ils poussent. Ces 30 dernières années, la culture intensive de sapins de Noël dans le Morvan a été à la source de pollutions des sols et nappes phréatiques et a contribué à des glissements de terrain et à l'érosion de collines, les sols n'étant pas retenus par des arbres aux racines plus profondément ancrées. Doit-on pour autant renoncer au traditionnel sapin de Noël ? Heureusement, non, car il existe des productions vertueuses, respectueuses de l'environnement et du rythme de la nature. 

Comment choisir son sapin de Noël ?

Il faut d'abord être attentif à l'impact écologique de son sapin et s'informer de sa provenance. Le sapin Danois a forcément une empreinte plus lourde que son cousin du Morvan... 

Les modes de culture varient également beaucoup. Chez Désirée, nous nous fournissons dans le Morvan, exclusivement auprès de la famille Bonoron. Depuis 3 générations, la famille Bonoron cultive des sapins dans le respect de la nature et du rythme des arbres. Grâce à l'utilisation de la lutte biologique intégrée (pas de pesticides, emploi d'insectes amis notamment des coccinelles), une utilisation exclusive d'engrais organiques et non chimiques, et la plantation de sapins bien espacée entre des haies de grands arbres, ils produisent des arbres dont la culture n'abîme pas les sols. Ces méthodes leur ont permis d'être labellisés Plante Bleue, une certification nationale de référence qui garantit que les végétaux ont été produits de manière éco-responsable. 

Une fois qu'on a vérifié la provenance, quel sapin choisir ? En pot ou sur une bûche ? Les sapins les plus fréquemment vendus sont coupés et proposés sur une bûche. Ils sont plus légers, plus maniables et moins chers que les sapins en pots. Les sapins en pots peuvent être préférés si vous avez la possibilité de le replanter rapidement après les fêtes. Malheureusement, sa survie n'est pas garantie : pour rentrer dans un si petit pot, les fines racines traçantes ont été coupées trop près de l'arbre pour lui laisser toutes ses chances ! 

Quelle variété de sapin choisir ? 

Le sapin Nordmann est le plus répandu : c'est celui qui ne perd pas ses épines. Deuxième avantage de taille : ses épines plates et d'un beau vert brillant ne piquent pas. C'est le sapin qui a la meilleure tenue dans la durée, et c'est celui que cultive la famille Bonoron. 

Les amateurs de sapin parfumé opteront pour un épicéa, arbre aux épines pointues et piquantes, et un peu plus fragile : mieux vaut l'acheter moins de 10 jours avant les fêtes, ou bien le choisit en pot. 

On a vu ces dernières années apparaître quelques variétés nobles intéressantes, mais plus onéreuses que le sapin Nordmann :

- le sapin Nobilis, aux aiguilles bleues de même forme que celles du Nordmann, et au léger parfum, est idéal pour les grands sujets de plus de 2 mètres, grâce à sa forme harmonieuse et son port altier. 

- le sapin Fraseri, au doux parfum de clémentine, et plus fin qu'un Nordmann : un sapin très agréable pour les petits appartements en ville par sa forme haute et compacte. 

Quand acheter son sapin de Noël ? 

Le Nordmann tient assez longtemps et peut être acheté jusqu'à 4 semaines avant les fêtes, à condition de ne pas l'exposer à un chauffage au sol ou trop intense. Si vous avez un chauffage central, nous recommandons de l'acheter aux alentours du 10 décembre pour qu'il ait encore une belle tenue pour le jour de Noël. 

L'épicéa quant à lui ne doit pas être acheté à plus de 10 jours des fêtes pour éviter de se retrouver avec un sapin tout nu !

Comment entretenir son sapin de Noël ? 

Le sapin a besoin de fraîcheur et d'humidité pour être au meilleur de sa forme. Vous pouvez le pulvériser régulièrement avec un peu d'eau, et surtout n'oubliez pas de couper le chauffage à proximité ! Une température ambiante supérieure à 19 degrés n'est pas idéale pour conserver un sapin, en ce cas rapprochez sa date d'achat des fêtes pour éviter toute déception.

Enfin, pensez à positionner la bûche, parfois humide, sur un support ou sur un matériau isolant, pour éviter d'abîmer votre parquet...

Avec tous ces conseils en poche, il ne vous reste plus qu'à choisir le sapin de vos rêves ! 

Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)

OPTIMISER VOTRE NAVIGATION

Notre site est optimisé pour Google Chrome et Firefox, l'utilisation d'Internet Explorer ou d'une ancienne version de votre navigateur ne vous permettra pas de sélectionner un créneau de livraison ! 

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique